II/ Les Diverses Modes de Communications des Fourmis

Les fourmis utilisent plusieurs moyens de communication afin de se comprendre entre elles. Elles échangent en réalité de quatre manières différentes : 

      - La Communication Tactile ou Sensorielle : Grâce à laquelle elles communiquent avec leurs antennes très sensibles ou encore avec leurs pattes dans certains cas.

     - La Communication Visuelle : Communication utilisée surtout quand elles sont éloignées les unes des autres.

    - La Communication Acoustique ou Sonore  : Cette communication n'est pas une communication sonore à proprement dite. Les fourmis utilisent en réalité les vibrations afin de communiquer entre elles.

    - La Communication Chimique : Communication très utilisée et assez connue. Elles utilisent des substances chimiques, les phéromones, pour de multiples raisons.
      

  • A ) La Communication Tactile

  La communication tactile est une communication directe qui est mise en pratique grâce aux antennes et aux pattes des fourmis. Cependant les antennes étant beaucoup plus sensibles, elles sont utilisées plus fréquemment.

 

La Communication Tactile

 

Une ouvrière peut par exemple demander à une seconde fourmi de régurgiter sa nourriture devenue liquide à partir de son jabot, en étendant une des ses pattes antérieures sur le labium de la seconde. Ce procédé est appelé la trophallaxie et est utilisée par la plupart des insectes sociaux, comme les guêpes ou encore les abeilles. Les fourmis possèdent deux estomacs distincts :
    - Le Gésier
    - Le Jabot qui est le plus proche de la bouche, c'est un véritable réservoir de nourriture.
La trophallaxie peut être utilisée pour goûter la qualité de la nourriture rapportée à la fourmilière, ou encore pour que l'ouvrière puisse se nourrir en cas de carence nutritive. Une fourmi tisserande peut également faire vibrer une des larves élevée dans la fourmilière grâce à ses antennes afin de lui ordonner de sécréter de la soie dans le but d'aménager leur environnement, coller deux feuilles par exemple.

 

Fourmis Tisserandes

 

Une fourmi peut également danser pour sa partenaire afin de la recruter. Elle exécute des mouvements saccadés de la tête et du thorax, voire parfois de tout le corps, tout en étant en contact étroit avec elle. Cette danse ne peut donc être utilisée que pour recruter une seule ouvrière à la fois.

 

Danse de Recrutement

 

  • B ) La Communication Visuelle

  La communication visuelle était surtout utilisée lors du stade primaire évolutionnaire. Depuis, les fourmis ont devellopé d'autres moyens plus rapides et plus efficaces afin de communiquer, comme la communication chimique que l'on étudiera par la suite par exemple. Les fourmis utilisent tout de même encore cette technique quand elles sont trop éloignées les unes des autres pour utiliser un autre procédé. Une fourmi ayant besoin d'aide par exemple, va tourner autour de l'objet qui lui pose un problême afin d'être aidée.

  Les yeux des fourmis sont composés de six à des milliers de facettes selon les espèces, comme les abeilles. La vision des fourmis est surtout due aux yeux composés, qui sont différents des ocelles que nous étudierons un peu plus bas, car ils sont plus perfectionnés. Ces yeux, les yeux composés, s'appellent des ommatidies, ils sont comparables à des photorecepteurs qui leur donnent une vision à 180°. Chaque cellule, ou facettes va "photographier" une partie de l'image et le cerveau va ensuite la reconstituer entièrement. Contrairement aux abeilles leur vision n'est pas très nette. Cependant leurs capacités visuelles diffèrent en fonction des espèces. Certaines espèces souterraines sont même aveugles.

  Les fourmis possèdent trois petits yeux situés au centre de la tête, les ocelles, en arrière des deux grands yeux composés (voir photo photo de droite). Toutes les espèces n'ont pas la faculté de posseder des ocelles. Certaines fois, seulement les fourmis sexuées en possèdent. Ces trois petits yeux sont surtout utilisés par les espèces de fourmis devant parcourir de longues distances à l'extérieur sans être guidées par des "phéromones de piste", les éclaireuses par exemple. Les ocelles ne permettent pas de reconstituer une image mais possèdent une plus grande sensibilité aux couleurs et à leurs polarités. Ces yeux permettent de détecter efficacement un changement de luminosité et permettent ainsi de réagir plus rapidement en présence d'un prédateur.  

 

Yeux Composés ou Ommatidies d'une Fourmi                                     Ocelles d'une Fourmi

 

  • C ) La Communication Sonore

  La communication sonore n'est pas une communication "sonore" à proprement dit, les fourmis communiquent en réalité par l'intermédiaire des vibrations. Il existe deux façons pour ces insectes de communiquer de cette manière :

 ► Les émissions sonores AVEC organes stridulatoires

  Les organes vibratoires des fourmis sont de minces grattoirs transversaux au niveau de la taille et situés sur la surface adjacente de l'abdomen. Ces vibrations sont appelées stridulations. Elles peuvent émettrent différentes sortes de signaux :

- Des signaux de détresse : En cas de pluie par exemple, il peut arriver que des galeries s'écroulent et qu'une fourmi puisse rester coincée sous terre. Dans ce cas elle émettra un signal qui se propagera dans le sol et sera ressenti par ses congénères via leurs pattes. En effet, les fourmis sont très sensibles aux vibrations du sol. Cependant elles ne sont pas du tout sensibles aux vibrations aériennes.

 Qualité de la nourriture :  Les ouvrières sont très difficiles quant au choix des aliments. C'est pourquoi quand une fourmi trouve un végétal de haute qualité, elle se met à "chanter" en quelque sorte pour attirer ses soeurs et pour les renseigner sur la qualité de l'aliment repéré. L'intensité du son produit dépendra de la valeur nutritive de l'aliment.

 - Signaux de recrutement : Les fourmis du désert en particulier, les Aphenogaster, émettent également des vibrations quand elles ont trouvé un aliment de très grande taille, ceci afin que leurs congénères l'aident à le rapporter par morceaux à la fourmilière.

 Les émissions sonores SANS organes stridulatoires :

  Les fourmis peuvent également faire passer certains messages grâce aux vibrations sans utiliser leurs organes stridulatoires. Par exemple, pour envoyer un signal de détresse, certaines espèces frappent leur abdomen voire leur tête sur un substrat dur. De cette façon les vibrations vont se propager et les fourmis réceptrices pourront interpréter le message. Il existe également une espèce de fourmis, les Camponotus Ligniperdus, qui frappent le sol avec leurs mandibules et leur abdomen quand elles sont dérangées. Cela excite leurs congénères qui deviennent alors beaucoup plus agressives.

  • D ) La Communication Chimique

  Les fourmis secrètent une substance chimique en frottant l'arrière de leur abdomen contre la surface du sol, ce sont les phéromones. Ces substances odorantes sont chacune caractéristique d'une information très précise, elles sont en quelque sorte la carte d'identité d'une fourmi et sont libérées par des glandes endocrines. Cette forme de communication est la plus utilisée parmi toutes celles énoncées auparavent.

 

Schéma des Glandes Phéromonales d'une Fourmi

 

  Etant volatiles, les phéromones permettent d'envoyer beaucoup d'informations qui peuvent être très complexes, c'est-à-dire un complexe phéromonique (plusieurs phéromones différentes à la suite), à plusieurs fourmis réceptrices à la fois. La ou les réceptrices vont capter les molécules de cette substance chimique grâce à leurs antennes pour ensuite interpréter le message reçu. Ces odeurs sont envoyées par petites quantités et sont utilisées dans plusieurs cas : en cas de danger, afin d'être localisée, quand un aliment important a été découvert, afin de marquer son territoire, de se défendre et cætera... Les phéromones provoquent surtout un sentiment de groupe dans la fourmilière, ce qui rend les fourmis plus fortes et plus sûres d'elles.

 La communication chimique est très utilisée par les fourmis afin de se défendre. Les phéromones défensives sont composées de quatre substances qui ont chacune une utilité différente :

 - Première substance reçue → L'hexanal : Cette substance, une fois reçue par les fourmis, éveille leur attention et provoque l'agitation de leurs antennes à la recherche de nouvelles odeurs, ce qui leur permettra ensuite de capter les phéromones suivantes plus rapidement.

 - Deuxième substance reçue → L'hexanol : Les fourmis entrent en alerte et commencent à s'agiter dans tous les sens à la recherche d'un danger.

 - Troisième substance reçue → L'undécanone : Une fois cette odeur reçue, les réceptrices vont se déplacer vers la source du problème et mordre tout intrus à la fourmilière.

 - Dernière substance reçue → Le butylocténal : Cette quatrième et dernière substance augmente les pulsions agressives des fourmis et les pousse à tuer.

 Cependant, les phéromones les plus utilisées sont sûrement les phéromones de piste. C'est grâce à elles que les fourmis arrivent à se déplacer en empruntant toutes le même chemin. Celles-ci agissent en trois étapes :

 1) Le recrutement : Les premières fourmis commencent à attirer les ouvrières en dehors de la fourmilière en envoyant des "Phéromones Aller".

 2) L'amorçage de l'orientation : Amorce l'orientation des fourmis captant cette phéromone.

 3) L'orientation : La fourmi réceptrice est maintenant capable de se déplacer parfaitement sur la piste phéromonale.

 

Fourmis sur une piste phéromonale

 

Les phéromones de piste permettent également à la première fourmi ayant atteint un aliment d'en informer ses consœurs, et à les renseigner sur la qualité de la nourriture. En effet, quand la première fourmi atteint la source de nourriture, elle va goûter l'aliment et y déposer ou non sa propre phéromone selon son degré d'appréciation, attirant ainsi d'autres fourmis qui agiront de même. Ainsi, une fourmi qui va sentir un grand nombre de phéromones dans une direction donnée saura qu'en allant vers ce lieu elle y trouvera un aliment de bonne qualité.
Les phéromones de piste ont un effet attracteur mais qui ne dure que très peu de temps, c'est pour cette raison que les fourmis ne risquent pas de confondre deux pistes phéromonales.

Commentaires (3)

1. qd f:kh 04/11/2013

Cest du caca

2. scry 02/03/2011

c'est bien fait, notamment la com acoustique

3. Garcia baptiste 12/02/2011

J'adore votre site vraiment surtout la partie sur la communicatoion

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site